Just The Imagination ! Index du Forum
Just The Imagination !
Pour rédiger des histoires magiques, inédites, sans limites !
 
Just The Imagination ! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: One-shot La fin du monde... ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Just The Imagination ! Index du Forum -> Histoires -> Fantastique -> O
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amalia
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 18
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 415

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 20:06 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Pour certains très attendus, d'autre pas! Voici le premier oneshot d'une longue série, je l'espère!
On pourrait croire qu'elle appartient au genre comique. Même si c'est pas drôle....Mais rassurez-vous la fin n'est pas comique!

Sans plus attendre, mon chef d'oeuvre! Ou pas...


Qui vous dit que la fin du monde ne se passera pas comme ça ?  

Le lapin, futile animal sans la moindre trace d’intelligence. Souvent parodié comme « les lapins crétins ». Mais si ils n’étaient pas ceux que l’ont croient qu’ils sont ? S’ils étaient cent fois supérieurs à notre race. Capables de bien des choses dont ne nous sommes pas ? Et s’ils attendaient seulement le signale d’une guerre sans merci ? Si nous avions pensé à ça quelques temps auparavant, aurions-nous été capable de déjoué leur plan diabolique ?



En ce Vendredi 1er Avril 2011, nous pensions que l’alerte radio était un simple poisson d’Avril. Grave erreur. Moi, Mélodie Stones, j’y croyais aussi. A 15 ans, on a dépassé l’âge de croire en ces idioties. Cette fois, c’est moi qui ai été bien sotte.
Me réveillant comme chaque matin à 6h50 pour aller au lycée, j’ai encore eu la bonne surprise du matin. J’ai beau avoir 15 ans, le pipi au lit est toujours bien présent.

-Chier ! m’exclamais-je

-Qu’est-ce qu’il y a ma chérie ? Tu as tes règles ?!
Ma mère... Selon ses estimations, j’ai mes règles tous les jours... Elle tient de moi, elle est complètement... Conne !
Mais la situation n’est pas là. Je préparai ma voix encore endormie à lui répondre.

-Nan, mais tu n’aurais pas d’autres draps ?

-Encore ?!

Je ne pris pas la peine de lui répondre. Je me dirigeai vers la salle de bain. En passant, je lançai un « bonjour » à mon frère.

-Merci de me répondre ! poursuivais-je

 -Ouais ouais ! Désolé mais là je termine mon niveau de « paraplégique zombie 4 » !

-Famille de barges... murmurais-je C’est plutôt toi qui est paraplégique !

-Ouais si tu veux !

Après avoir poussée un énième soupir, je m’élançai nourrir Whisky, mon lapin. Inutile de vous expliquez les raisons de son prénom loufoque... Vous insistez ? Bon d’accord. Sa démarche ressemble à celle d’un homme saoul qui agonise.
Bon revenons aux faits. Après m’être pomponnée, habillée, toilettée, je partie en direction du lycée. Région Parisienne = temps de merde. Il n’y a pas à dire, c’est vraiment une journée banale.

Sur le chemin habituel, je rencontrais 3 petites crottes de lapin. Il n’y a pas de lapin à Paris que je sache ! Bizarre... Avançant encore un peu plus, les petites crottes se multipliaient. Je décidai d’abandonner le lycée, pour plutôt nourrir ma curiosité. 
Puis, j’entendis des murmures, étonnamment graves. Je me rapprochais de l’endroit d’où provenait le son. Je parvins  enfin à discerné la conversation.

-Le plan est-il prêt ?

-Ouaip général crotte molle !

-Sergent ! Je vous ai déjà dit de ne pas être familier avec moi ! Comment voulez-vous faire peur aux humains avec ce surnom
de crotte molle ?!

J’étouffais un cri. Le général crotte molle n’était qu’autre que mon lapin, Whisky ! Et je comprends tout à fait son surnom !

-Vous sentez ça ?

-Ouais, ça sent l’humain !

Glups ! Ils se retournent vers moi ! Sa y est ils mon vu !

-Oh ! Mais c’est la petite Mélodie !

-Mélodie ?! C’est qui cette fille ?

-Ma maîtresse.

-Vous voulez dire que vous avez trompé votre femme !

-Mais non ! D’ailleurs ont a passés une nuit...Woaw !

-Non pas que je ne veux pas vous dérangez dans votre discussion typiquement mâle, mais notre invitée, on en fait quoi ?

-Oh ! Vous dérangez pas ! Vous savez moi, j’ai français après alors...

Ils échangèrent un regard furtif. Ils semblaient prendre la décision à distance.


-Très bien, on n’a pas le choix !

-En formation de combat !

-Ha ha ha ha ha ha ha !

-Bah, qu’est-ce qu’elle a ?

-On dirait... Les Power rangers constipés ! Haha ha !

Je repris tout de même mes esprits. Remarquant le sérieux de l’ambiance, je me décidai à attaqué.

-NIAAAAAAAAAAAAAA !

Je massacrais littéralement ces lapins. Les assommants les uns après les autres. 

-Maman, qu’est-ce qu’elle fait la méchante fille ?

-Ne la regarde pas mon chéri, c’est une méchante fifille !

-Mais non ! Ce sont des lapins démoniaques qui veulent détruire le monde !

D’ailleurs ceux-ci ce réfugièrent dans les « jupes » de mon interlocutrice.

-Bande de traîtres !

-Aller vient mon garçon, on y va !

-Bon, tu nous excuses, mais nous on a un monde à détruire !

-Oui, faites ce que vous voulez moi j’en ai marre !

De retour chez moi, je pensais que toute cette histoire n’était qu’un rêve. Mais une odeur nauséabonde vint me chatouiller le nez. Je me levai donc en quête de cette si particulière odeur. Et je ne fus pas déçue...

Descendant les marches quatre à quatre, je me précipitai dehors, non sans quelques haut-le-cœur. L’odeur devenant plus qu’horrible rendu dehors, je décidai de me boucher le nez avec mon foulard.

Parcourant la ville de mon regard ahuri, je ne pus m’empêchée de crié. Non parce que le spectacle qui s’offrait à moi était gore, quoi que c’était vraiment dégoutant.

La ville était dominée par des centaines, voir milliards de lapins. Les hommes n’arrêtaient pas de tirés sur eux. Lâchant derrière eux, des crottes dur, molles, et... Pouha !  Quelle horreur !

Au fur et à mesure que j’avançais, mes pieds s’y enfonçaient. J’en avais jusqu’aux genoux. Le tout était surplombé de vomi. A cause de l’odeur je suppose. Moi même, j’avais l’impression de recraché mes tripes. J’en étais recouverte, je voyais des personnes se noyer dans ce tas de merde, vomi, et urine. J’en avalais malgré moi. J’en avais les yeux recouverts, je ne pouvais plus voir. J’avais l’impression de nager dans la mer. Lorsque je retrouvais enfin la vue, le spectacle était des plus horrifiants, des corps flottaient à perte de vue dans toute la ville. Sûrement noyé. D’ailleurs, je ne devrais pas tarder à subir le même sort, je dois maintenant mettre la tête en arrière pour essayer de respirer l’irrespirable. Je voyais les lapins tirés sans relâche sur nous. Ils étaient perchés sur un immeuble, et  si les humains comme moi avaient le malheur de tenté de sauver sa misérable vie, se faisait éjecter à coup de crottes. Mais qu’est-ce qu’ils ont mangés ?! Je réfléchissais toujours à cette question qui demeura sans doute sans réponse.

Puis une idée me vînt en tête. Si on ne peut pas aller en hauteur, pourquoi ne pas aller dans les égouts ! L’odeur ne sera pas plus agréable, mais si cela peut me sauver la vie, alors c’est partit !
Je plongeai en prenant soins de respiré une dernière fois. Mon ascension devenait plus que difficile, les crottes commençaient à durcir. De plus ce n’était pas assez liquide.

Je décidai de remonter, une idée derrière la tête.

-Ecoutez-moi tous ! On ne peut pas aller sur les immeubles ! Le dernier endroit qui peut rester accessible c’est les égouts ! Mais nous ne pouvons pas nager ! Ce n’est pas assez liquide ! Je sais que cela va vous répugnez au plus au points mais...

-Allez-en aux faites ! Nous allons mourir d’une seconde à l’autre! Dépêchez-vous ! 

-Très bien ! Faites tous pipi !

-Mais... Vous ne croyez pas que la situation n’est pas assez répugnante ?!

-Vous avez une autre solution ?! Allez !

-Allez j’ai dis !

Sentant que tout devenait liquide, je me remis à plonger. Mais une main me rattrapa.

-Eh ?! Vous voulez plongez toute seule ?!

-Ecoutez, la ville est remplie de bouches d’égout !

Il resta sans voix. Je m’en veux d’être aussi méchante, mais chaque minutes, non ! Chaque secondes comptes.

Respirant une odeur qui me semblait pire que celle de la mort, je plongeai.

Mon ascension vers les égouts fut lente, dégoûtante. Je devais ouvrir les yeux, je voyais tout les corps qui n’avaient pas atteint
la surface. Ces corps sans vie. Je croisais le regard figé de mon frère. Celui-ci me transperça le cœur. Je voulais allez les voir. Je voulais les pleurés. Leurs rendre hommage. Je voulais être avec eux. Tout simplement. Qu’ils soient fiers de moi. Je veux que, quand je les rejoindrais, qu’il me le dise. C’est tout ce que souhaite...

Je fus secouée par tous les sens, retrouvant mes esprits au passage. Ma vue, qui était déjà brouillée par d’innombrables crottes,
se noircit encore plus. Je distinguais quand même les couleurs. Le mélange de jaune et de marron se transforma en rouge. Plus précisément, en rouge sang. Je compris. Ce qui avait brouillé ma vue, n’était qu’autre que les assassins. Je les vis, déchiqueté un par un le reste des survivants.

Horrifiée, je me précipitai vers la bouche d’égout. Mon unique échappatoire. Poursuivie par les ignobles bêtes qui avaient fait un tel carnage. Je les sentis déchirés des morceaux de mon pantalon. Déjà pas mal amoché.

Quoi qu’il arrive, je suis fichu. Ils rentreront en même temps que moi dans la bouche d’égout. J’y suis presque, plus que quelques petits centimètres...

Je fis demi-tour à une vitesse phénoménale, malgré l’handicap que l’eau me fournissait, et, d’un revers de pieds, balaya tous les monstres de mon passage. Me laissant l’accès libre à la bouche d’égout.

J’y entrai enfin ! Je saurais tombée d’une hauteur de dix bons mètres si je ne mettais pas retenue à l’échelle. Je me laissai ensuite glissé sur le sol. L’embrassant sur le passage. L’odeur n’était pas moins mal odorante qu’à l’extérieur, mais ici au mois, je ne courais aucuns risques, du moins, je crois...

Je me laissai submergée par un sanglot. Tout en réalisant l’ampleur de la situation, je repensais à ma famille, morte, sans aucuns doutes. Mon immense peine était semblable à celle des pertes humaines.

Me recroquevillant sur moi même j’attendis. Le temps semblait être l’éternité. Bien que considérablement affaiblie, j’avais tentée de sortir. Impossible. J’avais essayé toutes les sorties possibles. Mais l’eau potable n’était pas présente. Je commençais peu à peu à mourir de faim et de soif. J’étais sûrement la dernière survivante de ce monde. Je ne savais pas trop comment le prendre d’ailleurs...

Petit à petit je ne pris même plus la peine de me lever. Mes forces m’avaient complètement abandonnées. Peut-être 10 jours avaient passés. Selon mes calculs approximatifs. Et en voilà 3 que je ne bouge plus.

Ensuite, je ne comptais même plus. Persuadée que quelqu’un viendrais me chercher, j’attendais. La tristesse m’avait complètement engloutie. Mon cœur me serrait tellement qu’il ne pouvait presque plus battre. Je respirai difficilement, sûrement à cause de la peine qui m’enveloppe, empêchant l’oxygène de pénétré dans mes poumons. Je crois, je veux le croire. Quelqu’un va venir me chercher, ils vont me sauver, oui me sauver...

Depuis ce jour je n’ais plus jamais sourie. Pourquoi sourire à une vie aussi injuste ?!
J’avais l’impression d’être un cadavre. Mais ils vont me chercher...

Ma lente ascension vers la mort cérébral fut horrible. Comme tout le reste. Je pouvais de moins en moins penser. J’avais l’impression d’être serrée, écrabouillée. Jamais mon corps ne m’avait fait aussi mal.
C’est là que je la vis. La lumière si accueillante, si chaleureuse, mes parents et mon frère se tenant à ses côtés, me souriant.
Sa y est, ils sont venus me chercher...      






Et voilà!  toutes le critiques sont acceptées, tant qu'elles sont polies! Je précise que je me méfie de mon lapin maintenant...!
Bye!
Amalia.
         
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Avr - 20:06 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Menako
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2011
Messages: 10
Localisation: Devant mon ordi !
Point(s): 899

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 20:39 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Hey !


Je commente ce OS car il m'a plu ( même si il m'avait pas plu, j'aurai commenté).
Je trouve ça sympas cette histoire de lapin chieure de crotte et tout. La fin est triste et belle à la fois Smile :'(
Enfin bref je me suis bien marré sur le début ( Mort de Rire ) Mais vers la fin un peu plus triste ( Crying or Very sad )


Bref:  Bien dans l'ensemble.
_________________


Fan de Code Lyoko jusqu'à la fin de mes jours Smile

Je dors peu mais je dors vite.
Albert Einstein.


Revenir en haut
Mimi
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2011
Messages: 14
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent
Point(s): 1 201

MessagePosté le: Dim 10 Avr - 15:34 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Salut Exclamation
super l'histoire des lapins qui envaissent le monde
le début est drôle Mort de Rire  mais la fin assez triste Crying or Very sad Sad
maintenant j'aurais plus jamais de lapins
sinon c'était pas mal
j'ai hate que tu mette ton prochain one-shot
aller a+ Okay
_________________


Revenir en haut
Amalia
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 18
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 415

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 12:09 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Merci à vous deux! Mon prochain one-shot est en court, mais j'ai pas beaucoup de temps libre, je suppose que vous savez pourquoi ^^" 
Bye
Amalia
_________________


Revenir en haut
Black-Angel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 29
Localisation: ...
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 1 804

MessagePosté le: Jeu 5 Mai - 19:59 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Désolé de faire un flop à ton OS : l'écriture en blanc, c'est pas mal, mais en italique, ... Je sais pas après, c'est mon avis,  et c'est vrai qu'à force de regarder le texte, ça fatigue les yeux...

TOP : Sinon, super ton One-Shot ! Euh... je crois que vu les rumeurs de ton lapin, ça donne vraiment pas envie d'en avoir un et encore moins de savoir qu'on a un lapin chez soi. ^^

Bonne continuation !

Admin
Black-Angel
_________________
"Assume ton destin. Derrière les soucis, le chagrin et la peur, tu découvriras alors l'extraordinaire bonheur qu'est la confiance en soi."

"Avant donc d'écrire, apprenez à penser."
Boileau


Revenir en haut
Estel
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2011
Messages: 5
Localisation: Je ne sais plus...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 300

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 15:46 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Coucou ! ;P

Alors, c'est effectivement très drôle. En plus, il y a plusieurs clins d'oeils à Code Lyoko ! "Stones" ou "Paraplégique Zombie 4" ! x) C'est une super idée les lapins tueurs qui débarquent de nul part. Et puis c'est aussi très triste, la mort de Mélodie qui a souffert, et dont la seule délivrence est la mort... On passe par toute ses émotions très vite, et en même temps très lentement en ce qui concerne la pauvre ex-survivante, hein ! x)

Bonne continuation, dans tout tes prochains projets =)
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ladybirde
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2011
Messages: 7
Localisation: quelque part dans la france
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 590

MessagePosté le: Lun 10 Oct - 21:56 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

je crois que je ne regarderais plus jamais les lapins de la même façons aaaaaaaaaaaaaa yen a un juste a coté de moi!!! non je blague mdr tu me connais bien oh toi Amalia j'ai failli écrire amélia .....

Revenir en haut
Amalia
P'tite mine

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 18
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre
Point(s): 1 415

MessagePosté le: Mar 11 Oct - 19:13 (2011)    Sujet du message: One-shot La fin du monde... Répondre en citant

Hey hey! Je m'étais pas rendue compte que j'avais pas répondu aux autres messages T.T

Black-Angel: Zut toi!
C'est pas toi qui doit souffrir de ses "excitations" quand tu dois le nourir... Ma main en frémit encore!

Estel: Les clins d'oeils à Code Lyoko...  J'dois dire que c'était presque obligé pour moi x) Pour les émotions, ce OS était un peu test..  C'était pour voir ce que je pouvais faire au niveau de l'humour, personnelement, je suis pas hyper satisfaite! Et aussi pour voir comment m'orienter dans la partie un peu tristounette et faire un jolie revirment de situation... Tout ça pour L.D!
Merci beaucoup!
PS: J'adore ton pack! Elfen Lied POWAAAAAAA!!!

ladybirde: NE ME TRAITE PAS D'AMÉLIA!
Bref x) Tu ne connais pas mon lapin à ce que je vois....
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:07 (2018)    Sujet du message: One-shot La fin du monde...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Just The Imagination ! Index du Forum -> Histoires -> Fantastique -> O Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com